L’Alliance et le Voice Dialogue

alliance-et-voice-dialogue

Dans mon travail d’accompagnement et d’enseignement  avec le Voice Dialogue, je réalise que le développement de l’Alliance est ce qui est le plus délicat à installer.

Faire Alliance avec authenticité  est ce qui est le plus difficile en voice Dialogue, car nous sommes habités par nos nombreux « Je » en soi. L’un ou l’autre de nos « Je »  va prendre les commandes de l’alliance selon sa vérité propre. De ce fait, ces « Je »  nous empêchent  de faire réellement  Alliance avec autrui.

Et nous en avons un certain nombre de « Je » auxquels nous nous identifions, qui prennent les commandes de l’alliance, et nous persuadent que nous faisons Alliance avec autrui en toute bonne foi !  Ces différents « Je » ont toutes  leur qualité et leur place bien évidemment,  mais lorsque ces mêmes « Je »  pilotent la relation et prennent tout le pouvoir dans une forme de polarisation, l’Alliance n’est plus.

Voici  Les « Je » aux commandes de l’Alliance

Les « Je » de « La mère ou le père bienveillants » sont en tête de peloton. Ils entourent l’autre, voir le protègent, disent-ils sans jugement ! Et  pourtant ces mêmes « Je »  jugent les personnes  qui sont non bienveillantes et pensent détenir la vérité de la bienveillance ! Ils pensent savoir faire Alliance.

Les « Je » de «  la psychologue ou le psychologue » ne viennent pas loin non plus. Ils analysent les comportements et les situations à partir de leurs référentiels de  connaissances psychologiques et généralisent sur autrui. Ils pensent savoir t ce qu’est l’Alliance, notion thérapeutique !

Les « Je » du « Sachant et de la Sachante », sont souvent dans le trinôme de tête. Ils savent les solutions pour les autres et comment ils doivent changer. L’Alliance pour eux est synonyme de conseil.

D’autres « Je » peuvent également nous mettre dans l’habit de l’Alliance , comme par exemple  le « Je Coach », le « Je formateur » ,  le « Je  Parent »…
Vous allez sans doute me répondre, et alors l’empathie, l’écoute active, ce n’est pas faire alliance.

L’empathie et l’écoute active sont les habits de certains de nos  « Je » à dominante active. Il faut faire, c’est à dire être efficace dans l’empathie et l’écoute, pour avoir de bonnes relations, être un bon accompagnant, ne pas blesser autrui…  Faire Alliance est une démarche active, et donc conduite par une de nos « Je » qui veut faire.

Parlons donc plutôt d’Etre dans l’Alliance, plutôt que Faire Alliance

Etre dans l’alliance n’est pas une démarche active ni passive, c’est  Etre présent ici et maintenant, sans aucun projet, ni solution ou savoir pour l’autre.
Etre dans l’Alliance, c’est à la fois être à l’horizontal et à la verticale, Etre avec autrui, et  Etre avec soi. Etre au centre, dans notre centre, à la fois dans notre horizontalité et notre verticalité, Etre dans notre espace de conscience, ni dans la fusion énergétique  ni dans le retrait énergétique, mais dans les  deux à la fois , en conscience de ce qui est présent  chez soi et présent chez  autrui.

Etre dans l’alliance, c’est être présent aux différentes énergies chez soi et chez autrui, se lier aux  énergies, être en lien avec les énergies qui animent chaque « Je ».

Etre dans le lien énergétique, et non pas dans le lien intellectuel ou le lien émotionnel, car l’alliance est bien souvent défini avec ces mots.

Etre  en lien avec  nos énergies opposées : du  personnel et de l’impersonnel, du  savoir pour l’autre  et le non savoir pour l’autre, dans la connaissance de son métier et l’ignorance de son métier.

Mais vous me direz : Comment savoir si je suis dans le lien énergétique avec autrui ? : L’Alliance.

Quand je ne suis pas actif, je n’ai pas de projet, ni de savoir, je me laisse surprendre par ce qui émerge chez autrui, sans vouloir le changer. Je suis à ses côtés, ni devant, ni derrière, je suis en conscience de ce qui se vit à l’instant T. Je suis en lien avec les énergies de chaque « Je ».

Je vous invite à expérimenter l’Alliance dans vos relations avec vos enfants, vos proches, vos conjoints, vos clients,  quel que soit l’énergie, la forme énergétique, le « Je » qui s’exprime en face de vous, qu’il soit en colère, moralisateur, triste, déprimé, enjoué, dynamique, loquace…

Belle expérience de l’Alliance.

Article rédigé par Jane DE MONTIGNY

Une réflexion au sujet de « L’Alliance et le Voice Dialogue »

  1. Je suis d\’accord avec ce que vous écrivez mais ce n\’est pas facile à réaliser pour moi. Faire intégralement confiance à l\’autre, ne pas avoir de projet pour cette personne, m\’est difficile s\’il s\’agit d\’un domaine où je pense en connaître davantage que la personne ou si elle a un problème particulier, psychiatrique ou autre. Paradoxalement j\’y arrive davantage avec des personnes qui me sont indifférentes en partie qu\’avec mes proches pour qui ce serait le plus utile car ils se sentiraient compris en profondeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

     

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>